Intervention du Dr. Abdelaati Bentalha Samedi 19 Octobre 2019 de 20H45 à 22H00 (Après Salat Al-Isha) Thème : Fiqh Al-Zakat

Une intervenant du Dr. Abdelaati Bentalha aura lieu le Samedi 19 Octobre 2019 de 20H45 à 22H00 (Après Salat Al-Isha) à la mosquée de Guyancourt.
Thème : Fiqh Al-Zakat

La zakât, ou aumône purificatrice obligatoire, constitue le troisième pilier de l’Islam.

Le but de la zakât (l’aumône purificatrice légale)[1] est de réaliser l’équilibre et la justice sociale, d’empêcher le monopole de l’argent par les riches et encourager la circulation des biens.

Le modèle économique islamique est différent du capitalisme et du communisme. L’argent en Islam est à Dieu et non pas à l’individu ou à l’Etat.

Celui qui s’acquitte de la zakât protége son argent et le bénie. Il purifie par là son cœur,éléve son âme et fait fructifier ses biens[2]. Dieu lui multiplie les mérites.

Ibn ‘Umar a dit : « Toute richesse sur laquelle on prélève la zakât n’est pas considérée comme thésaurisée, même si elle est enfouie au fin fond du sol. Mais toute richesse sur la quelle la zakât n’est pas prélevée est considérée comme thésaurisée même si elle n’était pas cachée ». Celui qui thésaurise les biens(et ne donne pas la zakât prescrite) est concerné par le châtiment promis par Dieu dans le Coran à ceux « qui thésaurisent l’or et l’argent ».

La zakât n’est pas une obligation pour l’enfant ni le fou, mais c’est le tuteur légal de chacun d’eux qui aura obligation légale de s’en acquitter de leur argent.

Laisser un commentaire

 

Rejoignez-nous sur Facebook pour suivre toute l’actualité de votre mosquée

"Celui qui construit une mosquée pour Allah, Allah lui construit une demeure au paradis. Hadith rapporté par Mouslim

 

État d'avancement

28 %